2014 – Hybridation du cuir

La valorisation du cuir était au cœur de la 4ème édition du Défi Innover Ensemble. Quatre mois et demi d’explorations intenses ont permis aux équipes constituées de jeunes maroquiniers, selliers et tapissiers des Compagnons du Devoir, de designers textiles et produits de l’ENSCI, et de managers de la création de l’IFM, d’aboutir à trois Hybridations du cuir, aussi variées que pertinentes. Les recherches des équipes se sont portées sur de nouvelles textures, des mélanges de couleurs, des structures inédites et des mises en forme atypiques avec le souci de l’impact écologique et du modèle économique. Le jury a salué la qualité des propositions dans leur ensemble : Apellis – une minaudière en cuir structurel façon nid d’abeille et coque de parchemin moulé ; Gaya – un fauteuil à bascule en cuir tendu et pelage artificiel de cuirs et de textiles, Ara Or Bleu – une assise haute revêtue d’un tissage double face à base de lanières de cuir et de polyester enduit de PVC. C’est le projet Gaya qui a remporté le prix de l’Excellence, offert par la Fondation J.M Weston, pour son esthétique contemporaine et la réflexion apportée sur la valorisation des chutes et des cuirs de seconde catégorie.

GAŸA

Pour réinventer le cuir, l’équipe du projet GAŸA (vache en hindi) a fait le choix du paradoxe. Avec son pelage riche de textures et de couleurs, son fauteuil à bascule nous rappelles d’abord l’origine animale du matériau. Les différents coloris de la gamme aux accents indiens et chamaniques, apparaissent en touffes indisciplinées à l’intérieur de l’assise, sages et ordonnées en motif à chevrons dans son dos.

Si la technique du tapis noué a provoqué le déclic créatif, c’est le tissage de velours bouclé, plus rapide et pratique à mettre en œuvre qui a été choisi pour la production. Supporté en tension par l’ossature métallique, cette toison chimérique invite à la rêverie.

Tantôt apparente, tantôt invisible, la structure emprunte son système d’assemblage à la sellerie nautique et automobile. Ici, l’hybridation touche aussi bien la matière que les savoir-faire, tournée vers une production semi-industrielle, elle associe la machine et la main pour concilier l’excellence de la réalisation, l’audace de la création et la viabilité économique du produit.

L’EQUIPE

Mélanie GABILLON, tapissier / Compagnons du Devoir

Aurélie BILLAUX, sellier / Compagnons du Devoir

Natacha POUTOUX, designer / ENSCI

Aurélia ZAROTTI, designer / ENSCI

Laura VILLEY, designer textile / ENSCI

Thibault FELTZ, manager / IFM

Kenji ISHI, manager / IFM

ARA OR BLEU

 

Dans le projet Ara Or Bleu, le cuir se métisse de polyester pour composer l’étoffe double d’une assise géométrique à l’équilibre étonnant et aux couleurs vibrantes.

Dans sa recherche sur l’hybridation du cuir, l’équipe Ara Or Bleu repousse les contraintes dimensionnelles du matériau et lui attribue de nouvelles fonctions intégrées au tissage lui-même. Composé de lacets de cuir et de fils de polyester enduit de PVC aux couleurs acidulées, ce textile innovant présente dès lors des qualités mécaniques optimales.

Le siège Ara Or Bleu les met à profit de manière inattendue. Fruit d’un développement technique porté par une maroquinière et un cordonnier, sa fabrication renouvelle les techniques du siège grâce à l’apport de compétences spécifiques à ces deux métiers. Imposant par sa verticalité minimaliste, cette assise tout en suspension est à la fois fermée et ouverte, créant dans l’espace public à la fois un totem ostentatoire et un espace privé.

L’équipe Ara Or Bleu imagine une production basée sur un réseau solidaire de talents – tisserands marocains, ferronniers et selliers français – réunis autour d’un produit associant haut de gamme artisanal et univers ludique.

L’EQUIPE

Guillaume MENUET, cordonnier-bottier / Compagnons du Devoir

Clémentine TRUSSARDI, maroquinier / Compagnons du Devoir

Pauline VITUPIER, designer textile / ENSCI

Lucile SAUZET, designer produit / ENSCI

Clara RIVIERE, designer produit / ENSCI

Mariam BOUZOUBAA, manager / IFM

Graziella DUBRIEF, manager / IFM

APELLIS

Le projet Apellis prend un malin plaisir à contrarier nos certitudes et nos habitudes. Le cuir, ce matériau souple, s’y distingue ici par sa rigidité structurelle. Le parchemin connu pour sa fragilité y démontre son importance capacité de déformation. Ces défis techniques l’équipe les a transformés en identité, celle d’une marque qui ferait de la haute technologie traditionnelle et produirait des accessoires de luxe – étui à lunettes, sac à main, minaudière, boîte à bijoux, étuis à flacons, ect. – aux formes quasi architecturales. Le souci de finition est poussé jusqu’au traitement des soufflets et des proches intérieures gravés au laser de motifs délicats.

La combinaison des savoir-faire traditionnels et des technologies de pointe prouve ici qu’ils ne sont ni frères ennemis, ni pays étrangers et qu’ils ont bien au contraire tout à gagner dans le dialogue.

Pour le projet Apellis, la mise en forme du cuir s’inspire du nid d’abeille et de ses alvéoles. Il tire ainsi parti de la raideur du tannage végétale, se fait structurel et s’allie au parchemin pour construire les deux coques d’une minaudière au design inédit.

L’ÉQUIPE

Yoran MATHIAS, maroquinier / Compagnons du Devoir

Audrey LEFEVRE, tapissier / Compagnons du Devoir

Eve GEORGE, designer produit / ENSCI

Nolwenn LE SCAO, designer textile / ENSCI

Marie DIONNET, manager / IFM

Renaud VAN KOTE, manager / IFM

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Suivez nous :