Manufacto, la fabrique des savoir-faire

Intitulé Manufacto, la fabrique des savoir-faire, ce programme est motivé par la volonté de valoriser les savoir-faire artisanaux dédiés aux métiers du bois, du cuir et de sellier-garnisseur, auprès du grand public. Il a été initié par la Fondation d’entreprise Hermès et mis en oeuvre en 2016, au cours d’une année scolaire pilote, au sein de l’Académie de Paris, en collaboration avec les Compagnons du Devoir et du Tour de France et en partenariat avec l’école Camondo (Paris) et la villa Noailles (Hyères).

L’année pilote de Manufacto s’est déroulée dans six établissements scolaires parisiens, auprès d’élèves de différents niveaux (élémentaire, collège et lycée). Encadrés par des spécialistes — un artisan menuisier ou maroquinier, un assistant et un enseignant —, les élèves ont chacun réalisé un objet au cours d’un cycle d’ateliers de pratiques techniques. Réussi, le bilan de cette année scolaire pilote a permis d’ajuster les modalités de développement du programme à plus grande échelle. En 2018, l’action de Manufacto s’étend ainsi à 34 établissements scolaires, pour près de 850 élèves bénéficiaires dans les académies de Paris, Créteil, Nice et Lyon.


Manufacto, la fabrique des savoir-faire a la volonté de valoriser les métiers artisanaux qui, pour la plupart, sont des métiers à haute valeur créative. Ils mènent à de nombreuses créations d’entreprises et peuvent conduire les artisans à voyager dans le monde entier pour promouvoir le savoir-faire français.

Quels sont les principaux enjeux de Manufacto, la fabrique des savoir-faire ?
— Faire découvrir aux élèves les gestes liés au monde des savoir-faire artisanaux.
— Valoriser les métiers de la main auprès des élèves et des équipes pédagogiques.
— Fournir aux élèves une approche esthétique en les conduisant à s’interroger sur le rôle des objets qui les entourent, sur les formes et les matières.
— Permettre aux élèves de se découvrir de nouvelles aptitudes à travers des enseignements dits « non-académiques ».
— Promouvoir les valeurs portées par ces métiers, telles que la transmission, l’entraide et l’exigence.

Chaque classe volontairement impliquée au sein du programme Manufacto fait l’expérience de la transformation de la matière et de la réalisation d’un objet à travers un cycle de douze ateliers de pratiques techniques. Cette inscription dans la durée a pour but de faire de cette initiation une expérience structurante.

Le cycle se déroule pendant le temps scolaire, dans la salle de classe. Il comprend également des visites d’ateliers. Planifiées avec les établissements, ces interventions s’étendent sur une durée de quatre à cinq mois, de novembre à mai.

À l’issue du cycle, chaque élève conserve l’objet qu’il a lui-même réalisé. Si l’objet fini est un objectif, les étapes de sa réalisation promettent à l’élève des moments de rencontres, de découvertes et de plaisir de faire.

Caroline Ziegler & Pierre Brichet, du studio BrichetZiegler, professeurs à l’école Camondo, ont spécifiquement imaginé dix objets (lampes, tabouret, haut-parleurs, trousse, pochette, porte-documents…) répondant à un cahier des charges exigeant. Leur fabrication, qui prend en compte les différentes tranches d’âges des élèves impliqués, fait appel à la mise en oeuvre de gestes spécifiques.

Un carnet de bord ludique, conçu par l’équipe encadrante et illustré par le dessinateur François Olislaeger, est remis à chaque élève. Il l’accompagne dans sa compréhension des matières, des outils et des gestes nécessaires à la fabrication artisanale d’un objet.
Dans les années à venir, Manufacto continuera à grandir sur le territoire en partenariat avec d’autres rectorats.

Découvrir le programme Manufacto, la fabrique des savoir-faire initié par la Fondation d'Entreprise Hermès

Photos : ©Benoît Teillet

Suivez nous :