Retour sur le Congrès des matériaux souples, à Dessau, du 30 mai au 1er juin 2019

Les métiers des matériaux souples ont organisé leur congrès du 30 mai au 1er juin à Dessau en Allemagne sur le thème « Design et environnements ». Ce rassemblement s’est déroulé au ministère de l’écologie, dans un bâtiment exemplaire par son architecture et ses performances énergétiques. Une exposition éphémère des travaux d’expérimentation a animé le hall du ministère pendant les trois jours.

Nous avons été près de 200 congressistes, professionnels dans les différents secteurs des matériaux souples, jeunes en formation et partenaires : cordonniers-bottiers et podo-orthésistes, maroquiniers, selliers-garnisseurs et tapissiers d’ameublement en siège et en décor. Cet événement fut une nouvelle occasion de partage et de rencontre, mais aussi de préparer l’avenir des futurs Compagnons en orientant, dès aujourd’hui, la formation au plus proche des exigences attendues dans l’emploi et dans les entreprises de demain.

Cette rencontre pluridisciplinaire franco-allemande a permis d’échanger autour de thèmes liés au design et à l’environnement dans nos métiers. Nous avons aussi partagé ces quelques jours avec des étudiants en design de Dessau ainsi que la communauté des Compagnons du Devoir en Allemagne. Le jeudi, nous sommes partis à la découverte du site à travers différents workshops. Le vendredi matin, nous avons mené une réflexion active sur le sujet de l’environnement dans nos métiers afin d’en faire ressortir des actions concrètes dans nos pratiques au quotidien. Puis nous avons présenté nos projets réalisés tout au long de ces derniers mois, dans les domaines de la chaussure, de la maroquinerie, de la décoration et de l’agencement, des loisirs et des équipements.

L’anniversaire des 100 ans du Bauhaus fut l’occasion de se réunir à Dessau en Allemagne. L’utopie de cette école, née en 1919, était de réconcilier art et artisanat en révolutionnant l’environnement dans lequel nous vivons. Allier l’utile et la technique à l’esthétique nous concerne particulièrement en tant qu’artisan. Le sujet de l’environnement nous préoccupe et il est naturellement lié à nos pratiques professionnelles, aux matériaux que nous utilisons, en prenant en compte l’humain et la planète…

 

Les travaux d’expérimentation

Chez les Compagnons du Devoir, la formation sur le Tour de France dure en moyenne 5 ans, multipliant rencontres et expériences professionnelles. La formation en alternance permet aux jeunes de développer leurs compétences en adéquation avec les exigences du monde de l’entreprise en général et celles de leur cœur de métier en particulier. Cet apprentissage est complété et enrichi par des temps de formation en atelier dans les maisons des Compagnons. Le soir et le samedi les jeunes itinérants ont une série d’exercices pratiques à réaliser pour progresser dans leur métier.
Chaque année, lors du congrès de métiers, les 140 jeunes sur le parcours Tour de France présentent chacun un travail d’expérimentation qui est une réalisation pratique intégrant un thème culturel variant chaque année.

Conduire une expérimentation à partir d’un thème donné, c’est réaliser une expérience, se mettre dans une situation de mise à l’épreuve, proposer une solution afin d’obtenir un résultat novateur, et surtout, libérer sa créativité. C’est aussi apprendre à apporter des solutions nouvelles à un problème, gérer un projet, passer de l’idée au développement.

Pour cette année 2019, le thème culturel était «Design et Environnements». Après un travail de recherche qui leur a permis de s’enrichir culturellement, les jeunes ont conçu, développé, réalisé et présenté leurs pièces à l’oral. Les travaux qui ont été distingués par le jury lors du congrès matériaux souples 2019 sont exposés au Domaine de Boisbuchet (17, Lessac) durant tout l’été 2019 : www.boisbuchet.org/fr/

Ces travaux d’expérimentations dynamisent les cayennes, impliquent les sédentaires tout au long des projets, autour d’un thème culturel commun, autant porteur de sens technique métier que de compagnonnage. Ces recherches et réalisations nourrissent particulièrement le « Devenir du métier ». Le regard prospectif et l’innovation de notre jeunesse sont précieux.

Encore un grand bravo à nos itinérants pour leur conscience, leur partage et leur créativité. Merci à nos partenaires et mécènes qui ont permis l’organisation de ce congrès : ProTandem, Vorort Haus, Hochschule Anhalt, Fondation d’entreprise J.M. Weston, Conseil National du Cuir, Borlis, OFAJ, DFJW, Neut Orthopédie, IMS Bauhaus et Sellerie Nieto.

Maroussia Baro, Languedoc la Bienveillance, Compagnon tapissier du Devoir et du Tour de France
Responsable de l’Institut des matériaux souples

Photos : ©Romain Aquilo et ©Sarah Mineraud

Suivez nous :